5 légumes pour remplacer les féculents et rendre vos menus plus sains

Nous osons le dire : ces délicieuses options sont en réalité plus goûteuses que leurs versions originales.

Frites. Hamburgers. Tacos. Nouilles. Pizza. Parmi tous les types de plats que l'on peut servir lors d'une réunion, nous vous mettons au défi de trouver ne serait-ce qu'un participant qui ne se régalerait pas avec au moins une de ces options. Mais bien que les aliments riches en glucides et en graisses séduisent nos papilles, ils peuvent également faire chuter notre niveau d'énergie et faire monter en flèche notre taux de cholestérol - d'où une réelle volonté de manger plus sain ces dernières années. Mais est-ce que le fait de privilégier les options saines doit vous amener à bannir totalement de votre menu les pâtes, les pizzas et autres plats qui mettent l'eau à la bouche rien qu'en les évoquant ?

Ce n'est pas nécessaire. Découvrez les légumes qui remplacent les féculents, classés à la septième place dans le rapport sur les tendances dans la restauration What's Hot: 2018 Culinary Forecast de la National Restaurant Association (aux États-Unis). De la patate douce au chou-fleur, sans oublier les champignons de Paris, nous vous proposons diverses façons de transformer des légumes d'apparence rudimentaire pour réaliser les grands classiques favoris de vos participants. 

À bannir : les tacos
À essayer : chou kale 
Pourquoi ? Le chou kale est peu calorique, riche en fibres et ne contient absolument aucune graisse. Il est également excellent pour favoriser la digestion grâce à sa teneur en fibres. De plus, ce légume s'inscrit bien plus dans le développement durable que les légumes verts comme la roquette, les épinards et la laitue romaine, ce qui en fait une option tout indiquée pour les wraps au lieu des tacos. 

À remplacer : les pains à hamburger 
À essayer : les champignons de Paris 
Pourquoi ? Un gros champignon de Paris contient autant de potassium qu'une banane et couvre 21 % des apports journaliers recommandés en sélénium et un tiers de nos besoins journaliers en cuivre. De plus, ce champignon a une forme presque parfaite pour remplacer le bon vieux pain à hamburger et on peut le griller, le faire sauter ou le cuire au four sans qu'il ne perde sa forme en dôme. 

À remplacer : la pâte à pizza 
À essayer : la pâte à base de chou-fleur 
Pourquoi ? En plus de nécessiter un temps bien plus court pour lever, la pâte à pizza à base de chou-fleur présente le même avantage que le soja : ce légume constitue une toile vierge puisqu'il peut prendre différentes textures et peut s'accommoder de diverses façons. En prime, le chou-fleur est peu calorique, peu glucidique, riche en potassium et riche en vitamine B9

À remplacer : les nouilles de riz ou les nouilles sautées (ou tout type de nouilles asiatiques)
À essayer : les nouilles shirataki 
Pourquoi ? Ces nouilles translucides confectionnées avec une plante appelée konjac, semblable à la patate douce et cultivée au Japon et en Chine, sont sans gluten et ne contiennent ni lipides ni cholestérol, en plus d'être peu glucidiques et peu caloriques. Vous trouverez ces nouilles dans la plupart des supermarchés. Elles se présentent dans un sachet rempli d'eau. 

À remplacer : les frites (de pomme de terre) 
À essayer : les frites de navet, de courge butternut ou de carotte
Pourquoi ? Avec toutes les options pauvres en glucides qui s'offrent à nous, nous avons pourtant tendance à opter pour les pommes de terre quand nous souhaitons faire des frites. Avec leur saveur naturellement douce, le navet et la carotte constituent une alternative idéale à la pomme de terre. La courge butternut (riche en potassium et en caroténoïdes) s'avère également délicieusement croustillante à la cuisson, ce qui en fait l'option parfaite si vous recherchez cette texture.  

Powered By OneLink