Clever Carly : Comment être la personne la plus drôle lors de votre événement

Toc, toc, toc, mes chers merveilleux organisateurs !

Qui est là ?

Une forme d’humour forcé, sans aucun doute.

Vous avez probablement tous été confrontés à ce cas de figure bien trop souvent : un orateur lors d’une importante conférence, ou même un participant durant un événement de mise en réseau, amorce la conversation avec un « toc, toc toc ! » ou avec une blague de comptoir... qui ne reçoit en retour que des rires étouffés (et souvent forcés) ou, pire encore, un silence embarrassant. Mais, soyons réalistes, le rythme drolatique de grands comiques tels qu’Eddie Murphy, Jerry Seinfeld et Ellen DeGeneres est un mélange de talent inné et d’années de pratique. Pas de chance pour ceux qui ne maîtrisent pas l’art de raconter une blague spontanée et percutante : un article de NBC News a mis en exergue que les employés et les dirigeants dotés d’un sens de l’humour plus développé sont mieux à même de stimuler le sentiment de camaraderie entre collègues. Et cette aptitude à faire rire les autres peut même vous aider à mieux réussir dans votre carrière. Une étude du journal Organizational Behavior and Human Decision Processes a démontré que l’ironie, pierre angulaire de l’humour, est liée à la créativité d’une personne dans son environnement de travail.

Il n’est pas donné à tout le monde de devenir un pro du bon mot lançant la réplique imparable au moment opportun, mais vous pourrez être drôle (même si vous ne l’êtes pas tant que ça en réalité) lorsque vous vous adresserez à un grand groupe lors de votre prochain événement ou simplement lors d’une mise en réseau. Je vais vous montrer comment.

Prenez des cours de comique

Vous voulez devenir un meilleur écrivain ? Lisez davantage (un célèbre conseil de Stephen King). Vous voulez devenir un meilleur cuisinier ? Mangez plus varié. Vous voulez être plus drôle ? Trouvez ce qui est drôle et étudiez-le. Comme l’indique un article de Psychology Today, étudier l’humour, notamment en regardant une foule de comédies et en allant au café-théâtre pour trouver l’inspiration, constitue le point de départ idéal pour affiner votre propre sens de l’humour. Bonus : Et c’est bon pour la santé. Comme le souligne l’article, regarder des films drôles améliore la santé du cœur et renforce l’immunité.

Sachez reconnaître l’élément clé de votre blague

Après avoir étudié attentivement le look, l’attitude et le timing de vos comiques favoris, votre meilleure option (du moins pour le moment) est de choisir une seule histoire drôle et de vous y tenir. Le thème de votre histoire drôle personnelle peut être très varié : des aspects de votre travail que vous trouvez compliqués, des clins d’œil à votre vie personnelle ou même quelque chose qui vous est arrivé sur le chemin du bureau cette semaine. Mais comme l’a souligné le sujet de NBC News, le plus important est de maîtriser la chute, ce moment qui donne tout le mordant à votre histoire. Prenez exemple sur une comédie célèbre dans laquelle un élément de surprise s’avère très drôle (par exemple, les trois personnages principaux qui découvrent Mike Tyson en train de danser dans sa maison dans le film Very Bad Trip ou le moment où le personnage interprété par Robin Williams dans Madame Doubtfire se couvre le visage de crème chantilly pour que l’assistante sociale ne découvre pas que c’est en réalité un homme). Dans votre histoire, à quel moment l’effet comique surgit-il ?

Comme l’indique également l’article de NBC News, il faut quand même que votre histoire repose sur des fondements communs à vous et à votre auditoire, alors essayez de vous en tenir à un sujet assez neutre, peut-être lié à votre activité professionnelle lors d’un événement d’affaires ou d’entreprise, et tout public. Un événement en soirée visant à Célébrer vous permettra de vous risquer à une histoire un peu plus osée.

C’est en forgeant qu’on devient forgeron

Comme l’explique un article de Business Insider, une fois que vous aurez trouvé la bonne chute à votre blague, c’est la pratique qui la rendra exceptionnelle. Couchez sur le papier votre version favorite, mais mettez-vous au défi d’en rédiger cinq versions différentes : il est crucial de ne pas se contenter d’un seul point de vue. Une fois que vous aurez élaboré vos histoires drôles, commencez à vous entraîner à les raconter à votre famille et à vos amis, ou à ceux qui seront les plus à même de vous donner un avis sincère.

Et c’est mon dernier mot, chers amis ! Revenez me voir dans deux semaines pour trouver d'autres précieux conseils. Vous pourrez me trouver sur meetingsimagined.com et sur Facebook et Twitter. Et d’ici là, bons préparatifs, dans la joie et le bon humour !

Votre guide comique dévouée,
Clever Carly

 

Powered By OneLink